Les quatre commandements de l'agence d'emploi tu suivras !

Les quatre commandements de l'agence d'emploi tu suivras !

Les quatre commandements de l'agence d'emploi tu suivras !


L’intérim demeure le cœur de métier des agences d’emploi, personne n’en disconvient.

Mais, au cours des dernières années, celles-ci ont su développer efficacement de nouvelles activités, afin de mieux répondre aux attentes des salariés et des clients. Leurs services se sont ainsi diversifiés : conseil RH dans le choix des profils, formation des salariés, proposition de CDI intérimaires, recrutement en CDI et CDD…


Dans cette nouvelle voie, en développement constant, la sélection du candidat ne peut évidemment se résumer au simple empilement de documents à fournir (pièce d’identité, carte vitale, certificat de travail, cv, diplômes…).

Prenez l’entretien d’embauche, par exemple, objet d’une abondante littérature et permettant un échange tant sur la mise en avant de l’expérience, des compétences et de la personnalité du candidat, que sur la capacité de l’agence-recruteuse à les mettre en adéquation avec le cahier des charges de son client. Mais nous pourrions tout autant nous arrêter sur les questionnaires d’embauches ou bien encore sur les tests professionnels.


Bref, une grande liberté semble donnée à l’agence dans le choix des outils d’évaluation des compétences. Sauf que le législateur peut soudain brandir son petit livre rouge (sous forme de l’article L. 1221-8), imposant le respect de quatre obligations incontournables. Mieux vaut les connaître…


Les quatre commandements :

·        Tu seras transparent : informer expressément et préalablement le candidat des méthodes utilisées pour son recrutement et l’évaluation de ses compétences. Recueillir son consentement à la collecte des données personnelles et l’informer sur son droit à les consulter, à les rectifier, voir à les effacer.

·        Tu seras pertinent : utiliser des outils d’évaluation non seulement fiables, mais qui ont été conçues pour servir la méthode de recrutement.

·        Tu n’oublieras pas la finalité du recrutement : récolter des informations pour apprécier la capacité à occuper l’emploi proposé et en lien direct avec celui-ci.

·        Tu respecteras la confidentialité : ne pas divulguer les informations recueillis, opposables aux tiers.


Le recruteur, mais pas que…

Précisons que, de son côté, le candidat a l’obligation de répondre de bonne foi aux questions en lien avec le poste proposé. En donnant de faux renseignements, en falsifiant des documents ou en se prévalant d’un titre ou d’une technicité pour obtenir un emploi, le candidat peut être licencié une fois embauché, si les compétences affirmées se révèlent inexistantes.