Métier de conducteur de nacelles

Métier de conducteur de nacelles

DESCRIPTION ET QUALITÉS ATTENDUES

L’utilisation d’une nacelle ou plate-forme élévatrice mobile de personnel (PEMP) est réservée aux employés ayant validé une formation appropriée, complète, et à jour (à renouveler tous les 5 à 10 ans). La loi exige que pour la conduite et l’utilisation de ces équipements de travail, l’employeur délivre une autorisation au travailleur concerné.

Avant de délivrer une attestation (qui met la responsabilité de l’employeur en jeu), l’évaluation préalable du travailleur doit prendre en compte trois critères spécifiques :

  • aptitude à la conduite (examen par la médecine du travail)
  • contrôle des connaissances théoriques et pratiques de la conduite en sécurité pour le matériel concerné
  • vérification de la connaissance des lieux et consignes à respecter sur le/les sites d’utilisation de l’engin

La partie portant sur les connaissances théoriques et la maîtrise pratique pour une conduite en toute sécurité d’une PEMP peut se faire soit en interne par un formateur, soit par un organisme agréé qui teste le collaborateur. Il s’agit donc d’une obligation de résultat pour le conducteur contrôlé.

On comprend aisément pourquoi toute personne qui souhaite louer ou conduire une nacelle doit être qualifiée et formée. Il en va de la santé des opérateurs et de l’intégrité des biens à proximité.

Le recours au dispositif du CACES est le moyen privilégié par l’employeur pour l’évaluation. En effet, ce dispositif est le référentiel d’évaluation en ce qui concerne les connaissances et la pratique de la conduite en sécurité depuis sa création dans les années 90.

Le certificat CACES permet à l’employeur de s’assurer que les conditions réglementaires de formation à la conduite de l’engin (ex PEMP) sont respectées en bonne et due forme. 

Il existe huit familles de CACES dans la catégorie R.4xx. Elles sont classées selon le type d’engin concerné par la formation. Le dispositif CACES spécifique qui encadre la formation à la conduite de plate-formes élévatrices mobiles de personnel est codé CACES R.486

Le conducteur de nacelles est concerné lors de sa formation par le CACES R.486 (anciennement R.386) et peut ainsi se former à 3 sous catégories d’engins appartenant à la famille des PEMP.


Description des catégories


  • Catégorie A : plateforme élévatrice mobile de personnes à élévation verticale
  • Catégorie B : plateforme élévatrice mobile de personnes à élévation multidirectionnelle
  • Catégorie C : conduite dite "hors production" des plateformes de catégories A ou B (déplacement, chargement/déchargement sans rapport avec la production)


Pour plus de détails, l'INRS détaille sur son site et dans un PDF les informations à jour concernant le CACES.



Le conducteur de nacelles est formé sur l’aspect opérationnel, théorique et sur l’entretien nécessaire de l’engin.

Les opérateurs de nacelles sont très courants et très demandés dans de nombreux secteurs d’activité professionnelle. L’engin en lui-même est utilisé pour des tâches en extérieur (ex: chantier) comme en environnement intérieur (ex: entrepôt).

Suivant les opérations, la spécificité du terrain peut demander l’usage d’un type de nacelle particulier. Les missions sont diverses : déplacement de charges lourdes pour des travaux, déplacement de marchandises, chantiers, manutention, etc. Elles impliquent souvent des problématiques variées.

Le conducteur de nacelles est doté de qualifications multiples lui permettant de s’adapter aux besoins des entreprises. 

Les prérequis pour performer en tant que conducteur de nacelles :

- Aimer les situations perchées sans avoir la tête en l’air

- Disposer d’un sens accru de la logique et de l’organisation 

- Respecter les règles de sécurité et de prudence en vigueur

ÉVOLUTIONS POSSIBLES

La demande de conducteurs de nacelles en intérim est relativement élevée. En effet, leur large spectre d’intervention en font des ressources clés pour les secteurs du BTP, de l’entretien, du transport et logistique, ou encore de l’industrie. 

Après quelques années d’expérience terrain, le conducteur peut devenir chef d’équipe ou formateur pour un organisme agréé. Avec des formations professionnelles complémentaires, il peut se former à la conduite d’autres engins.

ÉTUDES, FORMATIONS POUR DEVENIR CONDUCTEUR DE NACELLES

Le métier de conducteur de nacelles ne demande pas forcément un long parcours d’études. Il est néanmoins recommandé de se former pour acquérir de solides bases grâce à un BEP logistique et transport par exemple. 

Ce diplôme permet de passer le CACES® directement, et il contient aussi un module d’étude dédié à la conduite d’engins de manutention.