Métier de Couvreur / Couvreuse

Métier de Couvreur / Couvreuse

DESCRIPTION ET QUALITÉS ATTENDUES

Le couvreur ou la couvreuse est le·la spécialiste des travaux sur les toitures. Il ou elle met en place une toiture ou effectue son entretien et sa réparation pour garantir son étanchéité. Tous les types de bâtiments sont concernés, immeubles comme maisons individuelles.

Les opérations de couverture peuvent aussi correspondre à la mise en place d’isolation thermique sous toiture.


Toute intervention d’un·e couvreur·se, débute par la sécurisation du chantier et le montage des échafaudages. Ensuite, la lecture du plan va lui permettre de connaître les spécificités, les mesures et les matériaux choisis pour le chantier. 

Le·la couvreur·se commence la plupart du temps par répartir et fixer des bardeaux de bois à la charpente, afin d’obtenir une base bien droite. Il ou elle fixe ensuite sur ces bardeaux, le matériel de couverture choisi, qui peut varier d’un projet à l’autre.

Les matériaux de couverture les plus communément utilisés sont : les tuiles de terre cuite ou de béton, les ardoises, l’aluminium, le zinc ou encore le verre.

Lors de la couverture, les tuiles/les ardoises sont positionnées suivant la pente du toit et fixées par des crochets ou des clous au centimètre près. La précision requise dans un environnement de travail si haut perché, fait de ce métier un véritable art. 

Le couvreur ou la couvreuse intervient sur des chantiers toute l’année, et passe une grande partie de son temps de travail à genoux ou accroupie. Ce métier très physique devient compliqué passé un certain âge pour des raisons de sécurité et de santé. 

Les prérequis pour performer en tant que couvreur :

  • Ne pas avoir le vertige 
  • Être en très bonne condition physique
  • Mettre en place un dispositif de sécurité et le respecter
  • Savoir lire un plan, connaître les techniques et matériaux utilisés

ÉVOLUTIONS POSSIBLES

Un couvreur qui a déjà acquis une expérience et dispose d’une formation professionnelle peut se hisser jusqu’au poste de chef couvreur ou de technicien en couverture

Comme souvent dans le bâtiment, il est aussi possible de se mettre à son compte. Cette situation permet de percevoir des revenus confortables à condition d’avoir un carnet de commandes bien rempli.

Des connaissances solides du métier permettent par la suite de se spécialiser dans un revêtement ou un matériau particulier, comme l’ardoise, la tuile. Certains couvreurs se spécialisent par structure comme les monuments (églises, cathédrales, monuments historiques). 

ÉTUDES, FORMATIONS POUR DEVENIR COUVREUR

Le métier de couvreur·se s’exerce après l’obtention de diplômes allant du CAP au bac+2.

Après la 3ème, vous pouvez effectuer un CAP couvreur. Vous avez également la possibilité de passer un brevet professionnel de couvreur , ou un Bac Pro intervention sur le patrimoine (option couverture)

Pour un diplôme niveau bac+2, il existe le BTS enveloppe du bâtiment : conception et réalisation.

Enfin, si vous disposez déjà de compétences dans le domaine de la couverture, sachez qu’il existe plusieurs certificats de qualification professionnelle (CQP) :

  • CQP d'ouvrier professionnel couvreur chaumier, 
  • CQP technicien d'étude et de chantier en couverture.